Ouvert du mardi au dimanche, de 10h à 18h • Attention ! Du 6/02 au 12/03, la station de métro des Carmes est fermée + d’infos

Renouveau du musée

Réouverture du musée des Arts Précieux Paul-Dupuy


Après plus de 3 ans de travaux, le public va pouvoir découvrir le nouveau musée des Arts Précieux Paul-Dupuy à partir du mercredi 16 novembre 2022. Ainsi, la nouvelle muséographie permet au musée de valoriser pleinement ses collections permanentes. Elle s’étend sur trois niveaux du musée : sous-sol, rez-de-chaussée et le premier étage. Le second étage reste dédié aux expositions temporaires.

Un nouveau parcours de visite pour une mise en valeur des collections


Le parcours de visite offre de nouveaux espaces. Ainsi, Ils permettent d’exposer des objets, des collections entières qui ne pouvaient pas être montrées au public telles que les collections de Pré-cinéma et de cinéma ou encore l’horlogerie d’édifice. Enfin, ces nouvelles salles montrent bien l’éclectisme des collections, leur préciosité et leur aspect parfois décalé. 

Rez-de-chaussée et sous-sol (1ère partie) : le Cabinet de préciosité

Olifant dit « cor de Roland » © P. Nin

Au rez-de-chaussée et une partie du sous-sol, le Cabinet de préciosité est divisé en quatre espaces : « Le salon de faïence », « Précieuse nature », « Enfermer la préciosité » et « Préciosité profane, Préciosité sacrée ». La collection d’arts décoratifs du musée est composée de trésors religieux médiévaux, d’ivoires, de faïences toulousaines et régionales, mais aussi de verreries, du parement d’autel des Cordeliers (XIVe siècle), de la pharmacie des Jésuites du XVIIe siècle, de sculptures sur bois, d’armes…

Sous-sol (2e partie) :

Le Cabinet de projection

Accessoire de projection fantasmagorique © F. Pons

Au sous-sol, le fonds du musée dédié aux procédés d’optique du pré-cinéma, rarement exposé, est présenté dans Le Cabinet de projection. Deux salles leur consacrées à ces objets : « Vous avez dit peep-show… » et « Du Pathé de campagne au projecteur urbain ».

Premier étage :

le Cabinet du Temps

Planétaire d’Antide Janvier © F. Pons

Au 1er étage, la collection d’horlogerie ancienne, fleuron du musée est présentée dans Le Cabinet du Temps. Horloges et montres de prestige, cadrans solaires et chronomètres racontent l’histoire de la mesure du temps de la Renaissance au XXe siècle, de l’Europe jusqu’au Japon.

Une nouvelle muséographie pour une expérience de visite augmentée


Différents outils de visite complètent la scénographie claire et élégante, signée Eric Benqué : vidéos, bornes numériques, projections, application dédiée. Ces dispositifs offrent aux visiteurs une expérience de visite augmentée.

© Eric Benqué
© Eric Benqué
Grotte de faïence, projet © Eric Benqué

Une meilleure accessibilité pour le public


Les travaux de rénovation du musée ont permis d’améliorer l’accessibilité. Une nouvelle banque d’accueil a été créée.de nouvelles vidéos intégrées au parcours ont été mises en place. Elles proposent des traductions en langue des signes. Enfin, une borne numérique est installée à l’accueil du musée. Une visite virtuelle permet aux visiteurs à mobilité réduite de visualiser les collections présentées au sous-sol.

Avant-projet de la banque d’accueil © Eric Benqué